Lettre - Métier d’avenir : spécialiste en décontamination!

À la suite de l’engouement pour développer les hydrocarbures au Québec et pour permettre le passage d’oléoducs qui transporteront le pétrole lourd des sales sables bitumineux de l’Ouest, le seul avenir prometteur pour nos enfants sera de se spécialiser dans la décontamination.

 

95 millions du fédéral et 95 millions du provincial seulement pour décontaminer le site du désastre de Lac-Mégantic. Ça va en créer de l’ouvrage, ça ! Des pelles mécaniques, des camions, beaucoup de ventes de « diesel » pour faire fonctionner cet équipement, des usines de décontamination, des spécialistes, des inspecteurs. Wow ! Une économie en pleine action !

 

Mais tout ça payé avec des fonds publics, avec l’argent de ces mêmes travailleurs, avec notre argent durement gagné. Aucune création de richesse. Aucun progrès sur le plan social et environnemental. Rien de constructif pour l’avenir du Québec, pour l’avenir de nos enfants ! Rien que de la réparation d’erreurs, mais pas de construction d’avenir durable. Que de la régression, des drames humains et de l’endettement collectif supplémentaire !

 

De ce fait, il n’y a plus d’argent pour des projets d’avenir, pour nos chercheurs, pour maintenir une expertise en environnement et créer des emplois durables. Rien pour développer des énergies alternatives et assurer à nos enfants de ne pas finir comme nos concitoyens méganticois qui ont payé de leur innocente vie le choix énergétique que nous tous semblons vouloir maintenir, si on considère la tendance politique et le trop peu de résistance citoyenne envers cette orientation.

 

La solution est simple : diminuons le plus vite possible notre dépendance au pétrole, sinon les seuls emplois payants seront les « experts en décontamination et coroners ».


Serge Fortier - Sainte-Marie de Blandford, Le 25 novembre 2013

4 commentaires
  • France Marcotte - Abonnée 27 novembre 2013 09 h 02

    Héros de ses désastres

    On peut être héros de ses désastres ou ne pas causer de désastres et se priver de héros.

    On s'ennuirait sans héros?

    • Danielle Houle - Abonnée 27 novembre 2013 10 h 15

      Ceux qui créent des désastres ne sont pas des héros, mais plutôt des Zéros.

    • Guy Vanier - Inscrit 27 novembre 2013 14 h 02

      Aussi ceux qui permettent à ces zéros de créer ces désastres, nos politiciens, sont aussi des zéros. Pour ne pas les nommer harper et compagnie et même certains du PQ de ce temps-ci.

  • Normand Murray - Inscrit 27 novembre 2013 16 h 54

    Un métier d'avenir.

    La business du futur et comment nettoyer la terre quel source énorme d'employabilité et qui plus est créés des machines à nettoyer au lieu de destruction.Purifié l'air quel tache herculéenne qui disons le unirait à l'unanmité les nations de nettoyer les eaux de tout ces saletés permetterais à notre descendance de simplement vivre et non d'existé et après le soleil brilleras de tout ses feux et contrairement aujourd'hui a brulé des terres et à l'inverse s'éteindre du a une négligence volontaire de notre part quel beau rève soyons vigilant sinon se seras le cauchemar assuré défaitiste non réaliste.P.S:Peu ètre nos différents son du a nos religions respectives et si mondialement on aurais les mèmes divinités soit la terre, l'air, l'eau et comme dieu suprême le soleil régardés au ciel et vous verrez la lumière diserent t'ils tous dans tout les confessions...