Lettre - Le pétrole et les îlots

Qu’est-ce qui se passe chez nous ? Est-ce que nous n’en avons pas assez de ces gigantesques et insatiables pétrolières qui augmentent leurs prix au gré du vent ou de leurs envies ? Qui ne se gênent pas pour augmenter leurs tarifs juste au moment où nos familles projettent des vacances ou lorsqu’il y a grande fête ? Y a-t-il, à Québec, un petit génie capable d’imaginer de belles appellations pour identifier l’îlot Irving ou l’îlot Esso ? Il est temps de trouver un nom plus approprié à ces deux emplacements très prestigieux de la ville de Québec. Qu’on arrête de donner à ces usuriers une importance qu’ils ne méritent pas.

À voir en vidéo