Lettre - La vente de la MMA : de bon ou de mauvais augure?

En décembre, offrira-t-on un cadeau très attendu aux municipalités de l’Estrie, de la Montérégie et à Lac-Mégantic, puisqu’on annonce la vente de la Montreal, Maine and Atlantic Railway ? Est-ce de bon ou de mauvais augure ? Il ne suffit pas de trouver un acheteur pour faire rouler l’économie fragilisée depuis l’été, encore faut-il un massif investissement pour restaurer l’état lamentable de nombreux tronçons de voies ferrées entre Montréal et Lac-Mégantic, des voies tributaires, par exemple, entre Farnham et Bedford ! Sans une rénovation globale de ce réseau ferroviaire, par lequel transiteront sûrement des matières dangereuses, le changement uniquement de propriétaire perpétuera les mêmes risques qu’avant la tragédie du 6 juillet dernier. Et ce pourrait être du pareil au même, si Transports Canada et l’Office des transports du Canada ne resserrent pas réellement les mesures de sécurité et de suivi postinspection. À ce chapitre, Denis Lebel n’est pas rassurant lorsqu’il réaffirme qu’après tout, le TC ne fait que « délivrer des permis ». Cela résumerait l’étendue du mandat ? !


Carol Patch-Neveu - Montréal, le 8 octobre 2013

À voir en vidéo