Lettre - L'Association médicale mondiale contre l’euthanasie

L’Association médicale mondiale a réitéré, cette année, son opposition à l’aide médicale à mourir : « L’euthanasie, c’est-à-dire mettre fin à la vie d’un patient par un acte délibéré, même à sa demande ou à celle de ses proches, est contraire à l’éthique. Cela n’empêche pas le médecin de respecter la volonté du patient de laisser le processus naturel de la mort suivre son cours dans la phase terminale de la maladie. Le suicide médicalement assisté est aussi contraire à l’éthique et doit être condamné par la profession médicale. Cependant, le rejet d’un traitement médical est un droit fondamental du patient et le médecin n’agit pas contrairement à l’éthique même si le respect de ce souhait entraîne la mort du patient. » L’American Medical Association déclare aussi que « l’euthanasie est fondamentalement incompatible avec le rôle du médecin en tant que guérisseur ; l’euthanasie serait difficile, voire impossible à contrôler, et poserait des risques sociétaux graves ». L’Association médicale canadienne affirme la même chose sur son site Web. Quand la ministre Hivon affirme que les médecins qui s’opposent à l’euthanasie sont « une petite minorité insignifiante », ses propos ne sont pas conformes à la réalité.



***

NDLR: Cette lettre a d'abord été publiée sous le titre «Médecins du monde contre l'euthanasie». Mais ce titre était erroné, l'organisme Médecins du monde n'ayant rien à voir avec cette prise de position. La correction est maintenant faite, avec nos excuses.
-Le Devoir, 12 août 2013.

À voir en vidéo