Lettre - Hydro-Québec ou le gouvernement?

Hydro-Québec nous demande, encore, de nous serrer la ceinture. Hi, hi, hi ! On les voyait venir, surtout à cette date-ci. Chers lecteurs, ne les croyez surtout pas ! L’incitation tarifaire provient de notre bon, oui, très bon gouvernement péquiste, qui a mal jaugé, jugé, analysé, prévu et conjecturé les frais de l’énergie éolienne. Je ne développerai pas davantage ici, car la Régie de l’énergie est muette. Bon, Hydro-Québec, soumise à l’opprobre, s’enorgueillissait que la maison québécoise patrimoniale paie mois cher ici qu’ailleurs au Canada.

 

Comme si nous devions absolument suivre le reste du marché national de l’électricité. Pourtant, l’électricité d’ici est, à la fois, notre richesse et notre fierté. Non mais, pourrions-nous nous targuer d’avoir les meilleurs tarifs d’énergie, cela à l’abri des intempéries financières ou des erreurs gouvernementales ?

À voir en vidéo