Lettre - Mme Marois: une nouvelle vision de la fédération?

Je suis fort impressionné de la performance de Pauline Marois au Conseil de la fédération.

 

Malgré son anglais approximatif et son option, elle a fait en sorte que le Québec prenne sa place légitime à la table de la Confédération.

 

En fait, je me suis surpris à être fier d’elle, moi qui suis un vieux fédéraliste. Est-ce la présence d’un plus grand nombre de femmes à cette assemblée ? Il me semble que le ton change et que les provinces prennent une prestance et une assurance que nous ne leur connaissions pas.

 

Je me suis même permis de rêver qu’une nouvelle vision de la «souveraineté» puisse oxygéner la fédération et permettre au Québec d’y jouer à nouveau son rôle légitime.

 

Alors même que la société Hydro- Québec en appelle aux tribunaux pour maintenir un contrat dépassé qui exploite injustement la province de Terre-Neuve, Mme Marois aurait l’occasion de renégocier cette entente avec son homologue et permettre à Québec de s’associer avec Terre-Neuve pour devenir, ensemble, les fournisseurs d’une énergie propre et abondante dont pourrait bénéficier l’ensemble du nord-est de l’Amérique du Nord. En effet, les deux provinces pourraient combiner leurs ressources pour établir une infrastructure permettant la distribution de l’énergie la plus propre au monde à six provinces du Canada et au moins dix États américains, permettant une réduction considérable d’autres sources d’énergie.

 

On peut imaginer que la réduction des gaz à effet de serre, dans tout le nord-est de l’Amérique du Nord, serait considérable.

 

Cette collaboration, j’en suis sûr, susciterait chez nos voisins du Sud et les provinces limitrophes une nouvelle attitude qui nous permettrait de bâtir l’infrastructure nécessaire dans l’harmonie et la collaboration.

 

Je n’insiste pas sur la richesse nouvelle qu’une telle initiative apporterait au Québec et qui nous permettrait de réduire, sinon d’éliminer, notre dépendance aux sables bitumineux.

 

Une nouvelle vision de la souveraineté ? Peut-être pas. Cela ressemble peut-être à une certaine souveraineté-association.

À voir en vidéo