Lettre - Le flou théâtral

Le texte de Gilbert David que Le Devoir publie à propos de la situation théâtrale québécoise est d’une pertinence remarquable. Il invite à lire attentivement le dossier préparé par la revue Spirale au sujet de l’horizon incertain du théâtre québécois.

 

Depuis plusieurs années, j’ai rarement lu une analyse aussi lucide des différents aspects qui caractérisent le paysage théâtral québécois.

 

Les réflexions radicales qui se profilent à travers ce pamphlet fort bien écrit sont issues de la plume d’un universitaire chevronné. Cofondateur de la revue Jeu, Gilbert David connaît le milieu plus que tous les autres de sa profession.

 

Son expérience et sa maturité intellectuelle donnent de la force à sa parole. Que peut-on faire de concret à partir d’une observation aussi éclairante de notre vie théâtrale ?

 

Gilbert David a raison de se méfier des états généraux où s’énonceraient de nouveaux voeux pieux sans conséquence. Je suggère plutôt que le Conseil québécois du théâtre (CQT), lors de son prochain congrès par exemple, invite ses membres à un important débat autour des différentes questions abordées par ce texte fondamental.

 

Des solutions concrètes pourraient sans doute y être formulées.

À voir en vidéo