Lettre - Les Québécois sans repères

Si la majorité des Québécois lisait Le Devoir, La Presse et le Globe Mail, le Québec pourrait devenir un pays indépendant dans deux ans !

 

Vous souriez ? À mon avis, aucun Québécois le moindrement informé sur ce que construit Stephen Harper avec son parti hyper conservateur ne voudra rester dans ce Texas sournoisement en construction.

 

Je pense que Stephen Harper sera reconduit au pouvoir en 2015 avec une majorité au Canada. Il est aimé par une base électorale conservatrice assez large qui peut s’élargir pour gagner.

 

Le ROC ne plisse pas assez des yeux devant le retrait de Kyoto, la censure des scientifiques, l’abolition du registre des armes à feu, et la liste d’idéologie conservatrice et de Néandertal est trop longue pour ce billet.

 

Ma frousse : le Québécois qui ne lit pas, qui ne se renseigne pas comme l’Américain moyen qui prend ses nouvelles en quelques secondes sur Internet et à la télé sans rien comprendre.

 

Si le Québec ne devient pas indépendant avec un Canada si loin de nous idéologiquement, c’est que la majorité de nos semblables sont intellectuellement éteints et sans repères.

 

Prétentieux, élitiste comme propos ? Non, farouchement réaliste et peiné.


Guy Charron - Montréal, le 17 juillet 2013

À voir en vidéo