Lettre - Aux gens de Lac-Mégantic

En entamant la lecture du roman de Michel Rostain, intitulé Le fils, j’ai trouvé en exergue ce poème d’Erich Fried, dont les mots pourraient servir de baume aux sinistrés de Lac-Mégantic.

 

Chercher encore des mots

Qui disent quelque chose

Là où l’on cherche les gens

Qui ne disent plus rien

Trouver encore des mots

Qui savent dire quelque chose

Là où l’on trouve des gens

Qui ne peuvent plus rien dire

Bon courage


Jean-Marie Cliche - Le 9 juillet 2013

À voir en vidéo