Lettre - Nature branchée

La Sépaq présente des messages publicitaires télévisés : une famille fuit la télévision par un tunnel, la dame fuit en courant après avoir emprisonné sa tablette électronique dans l’ascenseur. Dans les deux cas, on invite à se libérer de ces entraves à la liberté et à aller se reposer la tête dans les magnifiques parcs du Québec.


Quelques courtes secondes après, Loto-Québec présente un très beau paysage de montage (serait-ce un des parcs de la Sépaq ?) et proclame que c’est là une très belle place pour jouer (et gagner) à l’un ou l’autre de ses multiples jeux électroniques en ligne.


Deux sociétés d’État, deux messages contradictoires. Personnellement, je préfère le message et les excursions de la Sépaq, qui libèrent des trucs électroniques ; je souhaiterais de plus que les jeux électroniques de Loto-Québec n’envahissent pas ces lieux de contact étroit avec la nature.

À voir en vidéo