Lettre - Programme ALC : le compromis hybride

Devant la levée de boucliers suscitée par le changement de nom du programme « Arts et lettres » au collégial en « Culture et communication », Pierre Duchesne, ministre de l’Enseignement supérieur, revient sur sa décision et coupe la poire en deux en le rebaptisant « Arts, lettres et communication ».


En agissant de la sorte, le ministre se fait l’apôtre de la sagesse de Salomon, « passé à la postérité comme le modèle universel de sagesse et de grandeur, l’exemple parfait d’un artisan de la paix ». (La sagesse de Salomon, Mathieu Métayer, Éditions Dervy)


«L’avantage des controverses, c’est que ça permet de revenir sur le fond des choses…», a déclaré Pierre Duchesne qui a fait preuve de sagesse en se mettant à l’écoute de la grogne et en proposant un compromis hybride acceptable.



Henri Marineau - Québec, le 28 juin 2013

À voir en vidéo