Lettre - Zachary Richard et la francophonie

Cher éditeur du Devoir,


J’ai lu l’article de Lisa-Marie Gervais avec beaucoup d’intérêt. Cependant, la francophonie nord-américaine et la relation entre le Québec et les communautés francophones hors Québec sont des questions complexes et fort nuancées qui ne se décodent pas dans l’espace d’une brève entrevue.


Je vous invite donc à publier une série sur la francophonie nord-américaine dans toute son ampleur. Pour que vos lecteurs puissent mieux comprendre la vie de ces 33 millions de parleurs et parleuses de français semés comme des taches de rousseur sur la face de ce continent et avec qui les Québécois partagent plus qu’ils imaginent.


Lâche pas la patate.

1 commentaire
  • Réjean Beaulieu - Inscrit 20 juin 2013 18 h 55

    Dans l'intérêt des Québécois

    Il serait en effet dans l'intérêt des Québécois de mieux comprendre le rapport étrange que les francophones "hors Québec" entretiennent avec cette autre langue. Triompher de la peur et du repli, ne lâchez pas!