Lettre - Un exemple à suivre

Nous applaudissons au projet de reconversion du monastère des Augustines en hôtel santé. Cet exemple montre bien que l’on peut transformer d’anciens édifices conventuels en attraits touristiques inspirants et utiliser le patrimoine comme levier économique. Par ce geste, la Fiducie du patrimoine culturel des Augustines s’engage dans la voie recherchée depuis longtemps d’une protection quasi assurée du patrimoine, et ce, sans le dénaturer. Depuis des décennies, l’Espagne et le Portugal, entre autres pays, ont montré la voie à suivre en transformant avec délicatesse de nombreux couvents et monastères en hôtels, pour le plus grand bien du patrimoine culturel et le bonheur des voyageurs.


Les résultats sont probants. Enfin que voilà une bonne nouvelle pour le patrimoine du Québec. Rafraîchissante et positive ! Car les touristes les plus rentables pour la capitale nationale sont les touristes attirés par les sites historiques. Bonifier l’offre de sites historiques permettra de mieux se positionner sur le marché mondial et de favoriser la relance de notre industrie touristique qui génère des retombées de 1,4 milliard de dollars par année.


Nous espérons que le gouvernement du Québec s’inspirera de cet exemple pour protéger, reconvertir et mettre en valeur les édifices conventuels patrimoniaux du site historique de Sillery afin de prolonger l’offre touristique à l’ouest du Vieux-Québec.



Johanne Elsener - Présidente, Héritage Québec et Marcel Junius - Président honoraire, ex-président de la Commission des biens culturels du Québec, Québec, le 7 juin 2013

1 commentaire
  • Josée Malette - Inscrit 11 juin 2013 06 h 08

    Se prendre en main

    Il y a une différence fondamentale entre le cas des Augustines et ce que vous proposez. La mobilisation pour le monastère des Augustines vient de la base qui s'est prise en main alors que vous vous contentez de demander au gouvernement de tout faire.