Lettre - Le jupon rouge dépasse!

Les garderies commerciales sont en guerre contre le gouvernement. Elles se battent pour conserver des subventions qui génèrent des profits accumulés de 160 millions de dollars. Les CPE ont accepté de piger dans leurs surplus (222 millions de dollars) et ainsi éviter de couper dans les services aux enfants. Je trouve cela admirable. Les CPE sont des organismes communautaires, dirigés par des parents bénévoles.


Les propriétaires des garderies commerciales refusent de faire comme les CPE. Ils préfèrent garder le fric pour eux et le mettre dans un chalet, un bateau ou un nouveau char. Ils reçoivent 436 millions par année en subvention. Depuis quand des entreprises privées manifestent-elles dans la rue et menacent-elles de faire la grève pour avoir des subventions gouvernementales ? Je trouve cela inacceptable.


Ce qui est encore plus inacceptable, c’est de constater que cinq des sept administrateurs de l’Association des garderies privées du Québec et leurs familles ont donné 43 445 $ au Parti libéral entre 2003 et 2010 et qu’ils ont obtenu 525 places subventionnées pour leurs garderies commerciales au cours de la même période. La guerre que mènent les garderies commerciales contre le gouvernement péquiste est une guerre de libéraux qui veulent garder leur fric et qui refusent de faire un effort comme le font tous les CPE et tous les Québécois. Décidément, le jupon rouge dépasse.



Sylvain Sauvé - Québec, le 5 juin 2013

À voir en vidéo