Lettre - L’intimidation est un processus sociologique

Dans tout groupe humain, il tend à se créer une hiérarchie informelle des individus les plus populaires aux moins populaires. Ces derniers sont méprisés et sujets à des vexations de toutes sortes. Vouloir changer cette dynamique est pratiquement impossible.


Ceux qui, dans le groupe, se montrent bons envers les faibles risquent plutôt de devenir eux-mêmes des faibles. Se montrer dur va de soi et est malheureusement un moyen de prendre du galon. Les moyens de défense relèvent la plupart du temps d’appels insignifiants à la bonté humaine. Il n’y a pas réellement de remède, sinon d’apprendre à combattre. C’est ce qu’on enseigne aux femmes manipulées. C’est aussi ce qu’il faudrait enseigner aux étudiants.



Michel Magnant - Le 3 mai 2013

À voir en vidéo