Lettre - 1 % pour madame Thatcher

La déréglementation de l’univers de la finance par les Thatcher et autres Reagan de la même école a mis la table pour la crise qui s’est déclenchée dès 2008 et dont le monde ne s’est pas encore relevé. N’oublions pas qu’à cause de cela, des millions de gens ont été jetés dans la rue et qu’une crise alimentaire a plongé les plus pauvres de l’humanité encore plus profondément dans la précarité.

N’oublions pas surtout que ces événements sont les stigmates d’un monde organisé pour le mieux-être du 1 %. L’indignation n’a pas d’autre origine, n’en déplaise aux nostalgiques de la « Dame de l’enfer ».


Puisse la mémoire revenir aux 99 % d’entre nous.

À voir en vidéo