Lettre - Échos à l’article Combien vaut la planète?

Jadis confinés à l’entreprise, vous voilà maintenant partout : dictant leurs cadres financiers aux politiciens, transformant les arts en industries culturelles, aidant par votre douteuse créativité les grands de ce monde à échapper aux impôts qui guettent les plus petits. Vous voudriez maintenant appliquer vos méthodes à la nature qui nous entoure, pour mieux tenir compte de sa valeur, dit-on. Pour mieux l’enfermer à jamais, dirais-je plutôt, dans un calcul qui ne profitera encore qu’à une minorité dont l’appétit ne fait que croître à mesure qu’elle consomme tout. Les écosystèmes ne s’inscrivent pas aux profits et pertes. Le bon sens non plus. De quoi demain sera-t-il fait ? La réponse à cette question réside, comme depuis toujours, dans le coeur des hommes. Et celui-ci, j’ose espérer, vous échappera encore un moment.

À voir en vidéo