Lettre - Et la langue?

On a pris connaissance des critiques sur la procédure qui remettaient en cause l’image de la commission Charbonneau. Mais il y a aussi ce fait gênant à propos de la langue parlée par certains de ses officiers. « Cet argent-là, a servait à quoi ? » « Quand qu’on va là ! »… et autres expressions semblables.


Ce niveau de langue est-il de nature à donner l’allure et la classe voulues à une telle institution ? Certainement pas ! Assez décevant, merci !


***

Claude Poulin - Québec, le 24 janvier 2013

À voir en vidéo