Lettre - Le rééquilibrage de la table de négociation canadienne

Avec ses deux lois omnibus de l’an dernier, Stephen Harper a accéléré le démantèlement de l’État canadien envers et contre la volonté de la grande majorité des Canadiens. Les effets pernicieux de ce démantèlement se font sentir de façon plus douloureuse et plus rapidement dans les secteurs les moins puissants de notre société, dont les pauvres, les femmes, les enfants en manque de moyens de base et, oui, les autochtones.


Une renégociation s’impose, et ça presse. Toute négociation fructueuse, juste et durable dépend d’un certain équilibre des forces en présence, ce qui n’existait pas il y a un mois. Le mouvement Idle No More construit rapidement le niveau de pouvoir des communautés autochtones. La très publique auto-immolation à petit feu de la chef Theresa Spence agit sur l’autre côté de la pesée politique ; elle réduit et draine le pouvoir de Stephen Harper et expose ses vulnérabilités.


De plus en plus, les citoyens canadiens réalisent que le combat de Idle No More et de Theresa Spence est le leur, de la même façon que de grands pans de Québécois ont réalisé le printemps dernier que le combat des carrés rouges est le leur. Les lois omnibus de Harper sont tout aussi dommageables pour eux qu’elles le sont pour les autochtones. La voie que tracent Mme Spence, Idle No More et les mouvements carré rouge et plume rouge démontrent que la toute-puissance que croit s’être autodécrétée le 1 % peut devenir un château de cartes dans la mesure où nous nous prenons en main et resaisissons notre pouvoir collectif que nous croyions perdu à tout jamais.

1 commentaire
  • Michel Lebel - Abonné 11 janvier 2013 11 h 47

    Attention!

    Je crois que bien des personnes attendent trop de leur gouvernement.Un gouvernement ne peut assurer le bonheur des gens! Certes il y a des gouvernants incompétents et(ou) corrompus. Certes on souhaite des dirigeants qui pourraient nous servir de modèles, nous inspirer, nous enhousiasmer. Mais de tels dirigenats sont rares. Oui Les choses doivent s'améliorer, mais attention de jeter le bébé avec l'eau du bain! Rome ne s'est pas construit en un jour...