Lettre - Merci, Mme Spence

Madame Theresa Spence, chef d’Attawapiskat,


Vous respectez votre parole, honorez vos traités, et exigez la réciproque.

Vous refusez de mourir à petit feu dans le déni et la complaisance.


Aux violations et aux abus, vous opposez un Non retentissant et long.


Nous, Québécois et Canadiens, avons maintenant un choix, un seul : accepter que jour après jour notre pays soit détruit, que notre histoire mène à une impasse, une incapacité d’exister ; ou bien nous lever, éradiquer vaillamment le mal qui nous ronge, jusqu’au retour à l’équilibre.


Madame Theresa Spence, sous nos yeux, vous empruntez la voie de la dignité et du courage. Votre exemple nous est précieux, il est vital. Merci, merci. Que Dieu vous garde.

À voir en vidéo