Lettre - Bibliothèque de l’Institut Maurice-Lamontagne

J’aimerais confirmer l’engagement du gouvernement à assurer la présence de ressources scientifiques et documentaires rigoureuses et bilingues à Pêches et Océans Canada. Nous sommes fiers de l’excellent travail qu’accomplissent nos scientifiques, et nous continuerons de miser sur les connaissances actuelles.


Les bibliothèques de Pêches et Océans Canada contiennent l’une des collections les plus exhaustives de documents d’information sur les pêches, les sciences aquatiques et nautiques du monde, et la totalité de cette collection restera accessible.


Les employés et le public continueront d’avoir accès à des ressources bilingues après la consolidation des services de bibliothèque partout au pays. Seul le processus de recherche et d’acquisition change.


Nous ajustons nos façons de faire afin de répondre aux demandes en constante évolution de nos clients. En 2011, 96 % des demandes soumises aux services de bibliothèque étaient faites de façon numérique. Il est essentiel de poursuivre la modernisation des ressources de nos bibliothèques afin de permettre aux employés d’avoir accès à des outils de recherche et d’acquisition plus simples, peu importe leur emplacement.


***
 

Richard Nadeau - Pêches et Océans Canada, Le 29 novembre 2012

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

5 commentaires
  • Gaston Carmichael - Inscrit 1 décembre 2012 09 h 38

    À quel titre écrivez-vous M. Nadeau?

    Vous vous identifiez comme étant du Ministère des Pêches et océans. Pour mieux interpréter et comprendre votre commentaire, j'aurais apprécié savoir si vous faites parti du "Public Relations departement".

    Ou, est-ce que vous faites parti du personnel ministériel, et qu'on vous a confié la tâche de "gérer" la crisette à Rimouski?

    Ou, êtes-vous un fonctionnaire sincère qui s'exprime selon ses convictions profondes?

    Je ne cherche pas à vous dénigrer M. Nadeau (je ne vous connais pas), mais vous conviendrai qu'aujourd'hui, il n'est pas toujours facile d'interpréter les informations provenant de ce gouvernement à Ottawa.

    • Dominique Gouin - Abonné 2 décembre 2012 19 h 29

      "Public Relations departement".

      http://www.qc.dfo-mpo.gc.ca/infoceans/201103/index

      M. Richard Nadeau
      Directeur général régional
      Pêches et Océans Canada,
      région du Québec

      Lorsque l'on protège ses arrières, ou son futur?

      D. Gouin

  • Pierre Demers - Inscrit 1 décembre 2012 14 h 58

    Tout bilingue, tout public, tout en ligne?

    Tout bilingue, tout public, tout en ligne?
    Intéressant, M. Nadeau de Pêches et Océans Canada! Voudriez-vous éclaircir? Devons-nous comprendre que toute la documentation scientifique dans les bibliothèques de PO Canada à travers tout le pays est accessible en ligne à quiconque en français?
    Pierre Demers physicien LISULF 1erXII2012

  • Jean-Marie Francoeur - Inscrit 2 décembre 2012 12 h 24

    Alors, à quoi bon ?

    Si tous ces livres se retrouvent en ligne et sont disponibles partout au Canada pourquoi les déménager ?

  • Danièle Houde - Abonnée 2 décembre 2012 16 h 22

    paroles vides

    vous écrivez (si c'est bien vous qui l'avez écrit)..."Nous sommes fiers de l’excellent travail qu’accomplissent nos scientifiques, et nous continuerons de miser sur les connaissances actuelles." Ah oui!? Alors, pourquoi les congédier massivement (dont plusieurs postes de recherche à l'IML) et couper massivement les subventions à la recherche dans le domaine de l'océanographie et pourquoi ne pas écouter justement "ces chercheurs dont vous êtes si fiers" lorsqu'ils demandent que cette bibliothèque reste à l'emplacement actuel??? Et "continuerons à miser sur les connaissances actuelles"? Ah oui!? Et comment si vous mettez à la porte la plupart des chercheurs dans plusieurs domaines ne touchant étrangement pas aux ressources minières (dont les hydrocarbures)?

    À la lumière de toutes les actions prises par le gouvernement Harper, votre discours (ou celui "officiel" du gouvernement) apparaît si peu intègre... En fait, il parait faux.