Lettre - Des coupes mortelles

Dans une lettre rendue publique le 16 novembre, le ministre fédéral de la Coopération internationale, Julian Fantino, nous parle longuement de l’aide canadienne à la lutte contre la tuberculose. Il omet cependant de nous mentionner les importantes coupes au budget de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et de leurs effets sur le nombre de morts liés à la tuberculose.


Le fond du problème, c’est que le gouvernement coupera 319 millions du budget de l’ACDI au cours des trois prochaines années, dont 10 millions par année dans la lutte contre la tuberculose.


Quand on sait qu’il n’en coûte que 20 dollars en médicaments par patient pour guérir de cette maladie mortelle, ces économies de bouts de chandelle coûtent très cher en vies humaines.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.