Lettre - Justice et GND: une faille peut-elle être acceptable?

La récente polémique autour de la sentence déclarée pour Gabriel-Nadeau Dubois est-elle de trop? Certes, l’injustice réelle d’une application théoriquement fonctionnelle du système de justice établit un fâcheux précédent quant à notre traitement des militants politiques, ou plutôt la façon dont l’élite politique semble utiliser la justice pour punir ses opposants. Mais il reste que GND est déclaré coupable et que sa sentence ne devrait pas être considérée comme une grande injustice révélatrice d’un système brisé, mais plutôt comme une conséquence injuste d’une institution judiciaire fonctionnelle en temps normal… à moins que l’on plonge dans un pessimisme soudain par rapport aux lois du pays. Attendons le débat de fond sur la question de la grève étudiante avant de crier à l’injustice ; pour l’instant, dommage pour Gabriel. Sûrement, il ne le mérite pas.

À voir en vidéo