Lettre - Honorer Robert Bourassa

J’ai été étonné de voir la rapidité avec laquelle l’administration du maire Tremblay a agi pour renommer une rue et un stade au nom de Gary Carter.


Oui, il a été une grande vedette de baseball, je ne remets pas ça en cause. Par contre, puis-je rappeler à la Ville de Montréal que nous sommes nombreux à toujours attendre que Robert Bourassa soit dignement honoré dans sa ville natale ?


Depuis le fiasco de l’avenue du Parc, notre bon maire Tremblay n’a jamais osé rien proposer pour honorer le seul premier ministre de l’histoire du Québec à être né à Montréal. Pourquoi honorer Gary Carter quand l’homme qui a dirigé notre avenir pendant près de deux décennies n’a toujours pas le droit à la reconnaissance ?


***
 

Charles Beaudet - Montréal, le 10 octobre 2012

À voir en vidéo