Lettre - Mahée, moi et les autres

Au cours des derniers jours, mon dernier-né accroché à mon sein, je me suis sentie interpellée par tous ces commentaires concernant les perceptions de l’allaitement. Mais oui, les filles, j’étais moi aussi plus en pyjama qu’en tenue de soirée, j’avais la mise en plis très approximative et des graines de pain en dessous de la table! Mais je trouve beau que Mahée puisse se sentir glamour en allaitant. Elle n’a d’ailleurs pas attendu sa première montée de lait pour être sexy, elle l’était bien avant. Qu’elle sente que l’un n’empêche pas l’autre me plaît bien. Et ne soyons pas naïfs, elle aussi, elle doit allaiter plus souvent en pieds de bas qu’en talons hauts. L’idée, c’est de démocratiser l’allaitement. Le pyjama est confortable… mais ne doit pas devenir un prérequis… pas plus que les talons aiguilles!


***
 

Mélanie Delorme - Montréal, le 9 octobre 2012

9 commentaires
  • Véronique Lévis - Inscrite 11 octobre 2012 08 h 37

    Bien d'accord avec toi!

  • Mario K Lepage - Inscrit 11 octobre 2012 09 h 00

    Au suivant!

    Beaucoup de bruit pour rien! Ce genre de nouvelles est d'une insignifiance à en mourir...

  • France Marcotte - Abonnée 11 octobre 2012 09 h 22

    Mais cette pub est-elle efficace ou ratée?

    Le but était je suppose d'encourager l'allaitement maternel.
    Cette pub est-elle oui ou non efficace dans ce sens?

    Ce qu'elle dit sur Mahée ou sur sa génération, c'est une chose et on s'en fout.
    Mais est-ce que le goût de l'allaitement maternel, si c'était l'objectif visé, est de cette manière stimulé dans toutes les couches de la population, même celles qui ne sont pas glamour?

    J'en doute.

    Cette manière de publicité me fait penser à celle de Centraide l'an dernier.
    Des vedettes cachaient en noir et blanc leur nudité pour montrer qu'en dessous on est tous pareils...

    Cela a fait beaucoup jaser aussi mais, un an plus tard, peut-on dire que cette campagne a apporté plus de fonds pour ceux qui n'ont vraiment rien à se mettre sur le dos?

    • Umm Ayoub - Inscrite 11 octobre 2012 11 h 22

      Je pense comme vous. Je doute fort que cette publicité aura un impact sur l'allaitement.

      Je dirais même le contraire...

      La barre est tellement haute, l'idéal tellement inacceccible, que peu de femmes auront les capacités réelles de l'atteindre.

      Ce type de publicité, ça donne plutôt aux femmes le goût d'être belles, ça leur donne le goût de sortir dans des soirées mondaines, avec leurs talons hauts et leurs robes corsets, et de laisser le bébé à la gardienne... qui lui donnera du lait en poudre en l'absence des seins de maman.

    • France Marcotte - Abonnée 11 octobre 2012 12 h 03

      Mais au fond, le but de cette pub de mauvais goût est peut-être plutôt de dire aux femmes comment se comporter jusque dans l'allaitement.

      La réaction la plus saine serait d'éprouver de la rage et d'envoyer tous ces marchands de pacotille au diable vert!

    • Umm Ayoub - Inscrite 11 octobre 2012 14 h 46

      Mais oui, c'est tout à fait ça. Cette pub fait la promotion d'un mode de vie. Le mode de vie de la femme libre et indépendante.

      Mais la réalité est que la femme qui allaite n'est plus libre et indépendante. Il y a un petit être qui est complètement dépendant d'elle. Un petit être dont la vie dépend entièrement et totalement du lait de sa mère. La femme qui allaite ne peut pas aller et venir comme ça à son gré. Elle ne peut pas enfiler ses talons haut et sortir pour aller à des soirées mondaines pour ne revenir qu'au petit matin. La femme qui allaite, elle doit rester à la maison ou bien trimballer son bébé. C'est ça la réalité. La femme qui allaite et son bébé sont inséparable, sauf pour quelques heures.

      Le mode de vie de la femme qui allaite ressemble plus à celui de la femme au foyer. Mais ça, c'est pas très vendeur comme concept. Alors, on essaie de forcer les choses, et de montrer que l'on peut allaiter et tout de même conserver la même mode de vie qu'avant, mais ce n'est pas réaliste.

    • France Marcotte - Abonnée 11 octobre 2012 16 h 05

      Je ne vous suis pas totalement madame Chabot mais je comprends votre point de vue.


      Tant mieux pour elle si une femme réussit à marcher sur les mains en allaitant un bébé si ça lui plaît mais le fait est que les femmes allaitent depuis la nuit des temps et elles ont bien assez d'expertise sur le sujet pour le faire d'instinct efficacement et chacune à sa manière. Ce n'est pas les oignons de Mahée Paiement.

      Si on veut encourager les mères à allaiter parce que quelque chose les en aurait détournées, c'est une autre affaire. Il y a certainement des manières plus brillantes et respectueuses que cette pub pour y arriver, car je doute qu'elle soit efficace.

    • Umm Ayoub - Inscrite 12 octobre 2012 02 h 08


      On aurait mieux fait de montrer une femme écologiste qui porte son bébé dans une écharpe de portage tout en faisant de la marche en foret par exemple.

      Ça correspond mieux à l'image d'une femme active et moderne qui a un allaitement réussi.

      Moi, en tout cas, j'aime bien l'image d'une députée européenne qui avait amené son bébé au parlement pour participer à un vote. On l'avait publié dans le Devoir il y a quelques temps lorsqu'une députée néo-démocrate a été expulsé du Parlement avec son bébé pour montrer qu'ailleurs en Europe, ça ne posait pas de problèmes.

      Voir la photo ici: http://www.juliebaby.com/2010/09/deputee-italienne

      Je suis d'accord avec vous que cette pub de Mahée Paiement n'est pas brillante.

  • Manon Gingras - Abonnée 11 octobre 2012 14 h 00

    Très juste

    J'ai allaité quatre enfants et suis maintenant en âge d'être grand-mère. Ben non, allaiter n'est pas toujours glamour, mais je suis tout à fait d'accord avec ce que vous écrivez.

    J'ajouterai que c'est une expérience de relation extraordinaire et que, glamour ou pas, je recommencerais sans hésiter.