Lettre - Compliments!

Compliments au Devoir pour son article très complet et instructif, « Les Anglos cherchent leur(s) voix », et l’accompagnement « Ouvrons le dialogue » avec « Six membres de la communauté anglophone expriment leur vision du Québec d’aujourd’hui » (le 15 septembre, 2012).

Pour ma part, j’ai entendu le discours de victoire de Pauline Marois, quand elle a dit, en anglais : « To my fellow anglophone Quebeckers, I say don’t worry. Your rights will be fully protected. We share the same history and I want us to shape together our common future. » (Pour mes compatriotes anglophones québécois, je dis ne vous inquiétez pas. Vos droits seront pleinement protégés. Nous partageons la même histoire et je veux que nous façonnions ensemble notre avenir commun.)


En tant que professeur à la retraite, [...] je n’ai aucune raison de douter de l’ancienne ministre de l’Éducation.

4 commentaires
  • Chris G. Eustace - Abonné 18 septembre 2012 06 h 15

    L’ Education comparez les programmes des partis politiques

    18 septembre 2012


    Rôle des commissions scolaires - (1)

    PARTI QUÉBÉCOIS (PQ)

    Renforcer l’autonomie des écoles

    Dans sa plateforme électorale, le PQ annonce son intention de «renforcer l’autonomie des écoles, éliminer le chevauchement des responsabilités entre le ministère de l’Éducation et les commissions scolaires et favoriser, sur une base volontaire, les fusions des commissions scolaires.»

    8/10

    Chris Eustace

  • Chris G. Eustace - Abonné 18 septembre 2012 06 h 22

    L’ Education comparez les programmes des partis politiques - 2

    18 septembre 2012


    Rôle des commissions scolaires - (2)

    COALITION AVENIR QUÉBEC (CAQ)

    La CAQ augmenterait les pouvoirs dévolus aux directions d’écoles en abolissant les commissions scolaires et les directions régionales du ministère de l’Éducation, et en transférant ces pouvoirs aux conseils d’établissement des écoles.

    Les fonctions qui ne peuvent pas être accomplies par les écoles seront confiées, sur une base régionale, à 30 centres de services francophones et 9 centres de services anglophones.

    L’abolition des commissions scolaires permettrait d’économiser environ la moitié de leur budget actuel de fonctionnement, qui est de 600 millions, estime la CAQ.

    9.5 / 10

    Chris Eustace

  • Jacques Saint-Cyr - Inscrit 18 septembre 2012 09 h 09

    Croire madame Marois

    Quand elle parle au nom de l'aile gauche du parti, de son carré souverainiste, ou de son aile modérée? Jusqu'au moment d'un référendum d'initiative populaire, ou après?