Se faire catholiques-protestants

Le cardinal Martini, qui vient de mourir, avait le courage de décrier les abus irresponsables de l’Église catholique, surtout en matière de sexualité. Mythologie désuète, le catholicisme a été mis sur pied dans les premiers siècles, au moment où les religions étaient d’abord et par-dessus tout des morales. Mais avant que l’Église catholique ne se réforme aujourd’hui, elle risque fort de disparaître de la carte.

Alors que faire ? Si on a la foi, on devrait devenir en bonne partie des protestants. Car pour ces derniers, l’essentiel de la religion, c’est la foi en Dieu, sans la morale ni le mythe du Jugement dernier. Catholique-protestant, on pourrait retenir du catholicisme certaines prières et certains aspects mystiques comme l’absolution et la communion (rarement, pas tous les jours).


Ainsi, l’essentiel serait sauvé.

5 commentaires
  • Anne-Marie Courville - Abonnée 5 septembre 2012 06 h 24

    Pas besoin des religions

    Les religions divisent les peuples et sont une cause des guerres. On n'a pas de ces sectes pour vivre notre vie et la morale universelle suffit. C'est la tour de Babel...

    Le cardinal Martini laisse un message qui devrait faire réfléchir nos chefs religieux. Mais ceux-ci ne comprendront rien. Ce n'est pas avec le pape actuel et M. Ouellette que l'Eglise changera sont attitude.

    Quant à moi, cela fait longtemps que j'ai changé mon fusil d'épaule et je m'en porte mieux.

  • Michel Lebel - Abonné 5 septembre 2012 06 h 33

    Jamais d'eaux calmes!

    L'Église(catholique) sera toujours en crise, en réforme. Le Christ n'a jamais annoncé des eaux calmes en ce monde, hommes et femmes étant toujours en conversion. Et la conversion ne sera jamais du gâteau! Il ne faut pas trop s'en faire: l'Esprit y voit, à sa façon. Le défunt cardinal milanais croyait d'ailleurs beaucoup au travail de l'Esprit.


    Michel Lebel

    • Yvon Bureau - Abonné 5 septembre 2012 10 h 22

      Pour laisser de la place pour que l'Esprit puisse travailler, faudrait que la prochaine élection du pape soit faite par les 5 000 évêques.

  • Denis Raymond - Inscrit 5 septembre 2012 10 h 25

    Le Credo

    Un peu de lecture Mr. Magnan qui vous éclairera sur ce qui se passe. Et en passant, les anglicans sont aussi des Catholiques, parce que nous avons le même Credo.

    Et Mr Lebel qui rejoint votre propos de la ''conversion''.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Anglicanorum_Coetibus

    N.B.: je vous invite à aller vers la fin pour cliquer sur le lien du texte de cette constitution de l'Église catholique pour l'intégration des anglicans.

  • Sebastian Sajaroff - Inscrit 5 septembre 2012 17 h 07

    L'Église Catholique en extinction? Pas pour demain

    Bonjour,

    Il y a environ 1 milliard de Catholiques dans le monde, je pense
    pas que l'extinction de l'Église Catholique arrivera bientôt.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Catholicisme