Se faire catholiques-protestants

Alors que faire ? Si on a la foi, on devrait devenir en bonne partie des protestants. Car pour ces derniers, l’essentiel de la religion, c’est la foi en Dieu, sans la morale ni le mythe du Jugement dernier. Catholique-protestant, on pourrait retenir du catholicisme certaines prières et certains aspects mystiques comme l’absolution et la communion (rarement, pas tous les jours).


Ainsi, l’essentiel serait sauvé.

À voir en vidéo