Lettres - Mes petits-enfants ne seront pas de la chair à canon

Mais, à quoi les dirigeants de l'Armada de Blainville-Boisbriand ont-ils pensé? Quel intérêt ont-ils à s'associer à l'armée canadienne et à la glorification de la guerre? Ont-ils demandé la permission des parents qui emmènent leurs enfants se divertir en assistant à une partie de hockey: le public cible de l'Armada est composé en bonne partie de jeunes qui ne sont pas majeurs. Ces dirigeants de l'Armada ne savent-ils pas qu'une majorité de Québécois sont des pacifistes et qu'ils sont contre la guerre et la présence de l'armée canadienne en Afghanistan?

On interdit avec raison la présence de l'armée canadienne dans nos écoles, je ne comprends pas davantage qu'on lui permette de conter fleurette à nos enfants et à nos petits-enfants dans nos arénas. J'attends des explications des dirigeants de l'Armada de Blainville-Boisbriand, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ainsi que des villes de Blainville et Boisbriand, qui sont partenaires dans cet aréna. Je serai bientôt grand-père et je ne veux pas que mes petits-enfants servent de chair à canon.

***

Claude Bachand - Laval, le 11 mars 2012

À voir en vidéo