Lettres - Qu'ils aillent au diable!

J'ai refusé de recevoir l'Ordre national du Québec parce que cette haute distinction m'eût été remise par Jean Charest. Ce dernier a parrainé, avec Lucien Bouchard, la motion dégradante du 14 décembre 2000 me concernant, au mépris des droits les plus fondamentaux de la personne. Ni l'un ni l'autre n'ont exprimé le moindre regret d'avoir orchestré cette machination qui a entaché la réputation de l'Assemblée nationale du Québec. L'un plastronne dans l'exploitation de la richesse de notre sous-sol et l'autre dans le recyclage d'événements qui ont marqué la présence du Québec à Paris, il y a plus de 30 ans...

Les autres complices de la motion félonne, notamment l'ineffable François Legault et une importante cohorte de libéraux impavides, dont le premier ministre actuel, sont restés muets comme des carpes en espérant que le vent de l'oubli efface leur vote avilissant.

Je n'attends plus rien d'hommes et de femmes qui ont bazardé leur honneur et une justice élémentaire au profit de leurs calculs mesquins. Je ne les envie pas. Qu'ils aillent au diable dans tous les sens de cette expression populaire. Avec, en prime, le mot célèbre d'un certain général à la bataille de Waterloo*.

* Ville de Belgique et non des Cantons-de-l'Est...

***

Yves Michaud - Commandeur de la Légion d'honneur Ancien délégué général du Québec en France (1979-1984), le 7 octobre 2011
27 commentaires
  • Patrick Desjarlais - Inscrit 8 octobre 2011 03 h 28

    Je dirais même plus:

    Et qu'ils y restent!

  • André Chevalier - Abonné 8 octobre 2011 05 h 21

    Dommage !

    C'est un honneur que vous avez amplement mérité.
    Je comprends votre attitude.
    Ces personnages se sont déshonorés par leur comportement à votre endroit.

  • Michel Bédard - Inscrit 8 octobre 2011 06 h 52

    Bien envoyé mon Commandant!

    Direct dans l'kisser.

  • François Dugal - Inscrit 8 octobre 2011 08 h 19

    Admiration

    Monsieur Michaud, je vous admire. D'abord pour la qualité de votre français, langue à laquelle vous faites honneur, et ensuite pour votre opiniâtreté à réclamer justice.
    Ce que vous a fait subir l'assemblée nationale est ignoble. D'ailleurs, comment celle-ci peut-elle vous récompenser quand, dans un premier temps, elle vous a honni?
    Ne lâchez pas, les honnêtes gens sont derrière vous.
    «Waterloo, morne plaine ...» - Victor Hugo

  • Jean Bouthillette - Inscrit 8 octobre 2011 08 h 26

    Bravo !

    Merci Monsieur Michaud de vous tenir debout devant et pour nous tous.