Lettres - «Royaliser» les Canadiens francophones?

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, vient de décider d'ajouter le mot «royal» aux noms des Forces de la Défense nationale et Le Droit nous apprenait le 17 août que le couperet tombait sur le Bureau de la traduction.

On craint pour la qualité des traductions en français. Aussi, le premier ministre a fait enlever deux peintures d'un artiste québécois de renommée mondiale du siège social du ministère des Affaires étrangères pour les remplacer par le portrait de la reine d'Angleterre. Il semble oublier que le Canada est devenu un pays souverain en 1931 et il oublie également la Loi sur les langues officielles. On peut se demander si M. Harper entend «royaliser» (néologisme) les Canadiens parlant français.

***

Maurice Marcotte - Gatineau, le 18 août 2011

À voir en vidéo