Lettres - Art royal

Monsieur «l'Honorable» Ministre des Affaires étrangères canadiennes, le retrait des œuvres d'Alfred Pelland et leur remplacement par un portrait de votre souveraine sont une véritable honte et une démonstration de colonisé de très mauvais goût.

Encore une fois, votre désir de faire disparaître toute trace du Québec et de sa culture à Ottawa est d'une bassesse innommable. Cette occasion de faire rayonner notre culture aux yeux de nos visiteurs nous honorait jusqu'à maintenant. Maintenant, par ce geste, vous crachez sur une des deux nations fondatrices reconnues de ce pays et confirmez le vil asservissement qui nous colle à la peau depuis la Conquête. Je crois bien que Kate et William auraient pu survivre quelques jours à l'étranger sans le portrait «attendrissant» de «mummy Elizabeth»!

Honte et déshonneur sur vous et vos sbires, et toute votre descendance. Vous êtes le fidèle prolongement d'une longue lignée d'authentiques royalistes comme on les aime!

***

Sabin Bois - Mont-Joli, le 26 juillet 2011
 
6 commentaires
  • Marc-Antoine Daneau - Inscrit 28 juillet 2011 02 h 01

    Le problème est ailleurs

    Le véritable problème, c'est qu'on s'inquiète de la politique intérieure du Canada, ce pays étranger.

  • Gilles Bousquet - Inscrit 28 juillet 2011 07 h 32

    La Reine aux affaires étrangères canadiennes

    Une Reine étrangère au Ministère des Affaires étrangères canadiennes...parfait ! C'est symbolique.

    Faudrait juste nous demande où vont atterrir les oeuvres d'Alfred Pelland. J'espère seulement qu'ils n'ont pas envoyé ces magnifiques oeuvres dispendieuses, à la poubelle.

    Un ministre ignare, conservateur et royaliste, ça ne surprend personne.

  • François Dugal - Inscrit 28 juillet 2011 08 h 08

    Les toiles de Pellan

    En tant que citoyen canadien exemplaire, j'aimerais bien accrocher les deux toiles de Pellan dans mon salon, si vous ne savez pas quoi en faire.

  • meme40 - Inscrite 28 juillet 2011 08 h 13

    C'aurait pu être pire

    Bientôt la reine va disparaitre des murs d'Ottawa pour être remplacée par des portraits à connotation religieuse Des papes des rabins.. des chapelets des bibles en douze langues lecture obligatoire dès l'entrée dans l'enceinte sacrée.Pour le reste on sait , et si on le savait pas, maintenant on le sait. que ce gouvernement n'a que mépris pour les arts, pour tout ce qui pourrait améliorer la qualité de la vie , spirituelle qui n'est pas du ressort de la pure comptabilité, la ligne droite du militaire commence à pointer le nez...ça sent la poudre à canon...laquelle à des odeurs de sables bitumineux.

  • Raymond Saint-Arnaud - Abonné 28 juillet 2011 13 h 16

    Deux pays

    Cet épisode de mauvais goût (retirer un Pellan pour y mettre la reine) est une illustration de plus, comme s’il n’y en avait pas assez, que le Canada n’est pas UN vrai pays, et qu’ii y a en réalité DEUX pays au nord du 45e parallèle.

    Deux langues, deux mentalités, deux pays.

    Vive le Québec francophone et souverain!