Lettres - Architecture, culture, patrimoine

Merci, Le Devoir, pour votre numéro du lundi le 27 juin et la place qu'il fait (une fois n'est pas coutume) à l'architecture. Permettez-moi d'y ajouter ceci.

Le titre de l'article de Morgan Lowrie (Le Québec a mal à sa culture architecturale) est parfaitement juste, et Jean-Claude Marsan a raison de rappeler que, dans les années 60, il a existé ici un projet de ville. Mais il est aussi essentiel de rappeler que ce projet a été abandonné. Cela fait également partie de notre culture, de notre patrimoine.

En effet, la culture, le patrimoine ne sont pas uniquement des valeurs positives, mais le bagage total d'une société, avec ses trésors, sans doute, mais aussi ses défauts.

Notre culture, celle que révèle notre architecture actuelle, prétend célébrer le passé au point, parfois, d'en sacraliser les traces les plus banales, les plus médiocres. Inversement, elle craint toute initiative, toute innovation et s'en justifie trop facilement en recourant à une conception sommaire du «patrimoine» ou à une «culture» présumée fatale et immuable.

Et pourtant, le Québec et les Québécois changent quelquefois. Pierre Thibault («L'architecture comme projet de société», Le Devoir, 27 juin) regarde vers le Danemark, le Japon. Il a bien raison. Il ne faut pas avoir peur de la qualité, où qu'elle se trouve, même et surtout si elle nous fait un peu honte. L'architecture de Pierre Thibault n'est pas moins québécoise pour autant.

***

Yves Deschamps - Historien de l'architecture - 28 juin 2011

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

1 commentaire
  • meme40 - Inscrite 5 juillet 2011 13 h 52

    Le temps du plastique..

    Montréal est en passe de devenir un dépotoir d'un peu n 'importe-quoi ,quand on voit des façades de maisons complètement défigurées pas des escaliers-balcons en pvc blanc... des stationnements de bixi ,.. Si on veut prendre modèle pour la vertue de ce qui se fait dans les pays scandinaves et autres ailleurs de la planète, on devrait le faire prioritairement pour l'architecture, l'urbanisme.... cesser surtout pour la vertue (toujours) de gaspiller l'argent des contribuables dans des restaurants comme au parc Lafontaine, pour une poignée de nantis bien -pensants.