Lettres - Capitalisme absurde

L'Argentine, l'Irlande, l'Islande, la Grèce, le Portugal, l'Espagne, l'Italie... Et l'an prochain, à qui sera le tour? La liste n'en finit plus de s'allonger. Chaque année s'accumulent de plus en plus de pays aux prises avec une dette insurmontable. Se pourrait-il que le problème émane des créanciers? Pourquoi n'élabore-t-on jamais là-dessus? Qui sont ces shylocks? À quel taux prêtent-ils et à quelles conditions? Pourrait-on plafonner les taux d'intérêt — voire les abolir — lors de prêts consentis à des pays? S'il est un sujet qui devrait faire l'objet d'une enquête publique, c'est bien la dette d'un pays. Pour la population en général, la dette semble non seulement insurmontable, mais éternelle.

Et quels remèdes propose-t-on? On démantèle des pays en privatisant ses ressources et ses services publics aux plus offrants et on coupe de façon draconienne dans les budgets de l'État. Vraiment brillant! Les politiques d'austérité du FMI et des banques centrales sont ignobles et suicidaires. Une autre solution serait de mettre au pas ces mafieux que sont le FMI et les banques centrales. Leurs comportements relèvent davantage de l'arnaque que de l'entraide. Et si l'argent est le nerf de la guerre comme on dit, pourquoi ne pas imposer une taxe «Tobin» de l'ordre de 30 % sur les transactions financières à l'échelle mondiale et remettre le tout au service de la dette des pays concernés? En tout cas, cela refroidirait sûrement la spéculation.

***

Marc Beaudoin - Val-d'Or, le 27 juin 2011

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

6 commentaires
  • Catherine Paquet - Abonnée 4 juillet 2011 06 h 49

    Très étonné

    Je suis très étonné que Le Devoir publie une telle lettre, dans laquelle rien n'est vrai ni logique. La vérité c'est que s'il y a des prêteurs, c'est qu'il y a des emprunteurs. Et la logique, c'est qu'il y a des pays, tgrès nombreux qui n'ont pas besoin du secours dy FMI, parce qu'ils n'ont pas si mal géré leur économie. Même que ces pays sont les founisseurs de Fonds du FMI. Et enfin, la vérité et la logique, c'est que la plupart des pays qui ont eu besoin du FMI et de ses ressources se sont sortis du pétrin dans lequel ils s'étaient mis eux-mêmes.

  • alen - Inscrit 4 juillet 2011 08 h 03

    Évidemment

    Le FMI et la Banque mondiale sont des créatures européo-américaines, donc capitalistes jusqu'au bout des ongles. Leur but n'est pas d'aider les pays endettés à s'en sortir mais de les forcer à réduire le rôle de leur gouvernement et de les livrer au secteur privé... Mais y a de la bonne dette... pour faire des routes, des ponts, des écoles, ... bref tout ce qui profite aux capitalistes!

  • celljack - Inscrit 4 juillet 2011 09 h 45

    Pas du tout étonné

    Il y a toujours quelqu'un de profondément endoctriné pour essayer de nous rassurer. "Ne vous inquiétez pas, c'est normal que ça fonctionne comme ça, tout va bien aller, ne vous préoccupez pas de cette lettre, faites confiance au système!" À une époque, certains collaborateurs disaient aussi "laissez-les monter dans le train, ils seront confortables à Auschwitz".

    Pour d'autres, il y a des paradigmes qui s'effritent, des yeux qui s'ouvrent.

    Le FMI et les autres banques, c'est juste une façade. Un compte en banque n'arrête pas un missile balistique. Ce qui dirige le monde, c'est la force militaire.

    Vous savez pourquoi l'Otan intervient pour destituer Khadafi et qu'ils ne font rien dans les autres pays où c'est le bordel? Parce Khadafi voulait créer une nouvelle monnaie Africaine grâce à ses énormes réserves d'or, faisant ainsi chuter le dollar Américain.

    Vous savez pourquoi les ÉU ont menti en disant qu'il y avait des armes de destruction massive en Irak? De un pour aller chercher le pétrole, mais aussi parce que Hussein voulait faire changer les transactions de pétrole de l'OPEP du dollar US vers l'Euro...

    Regardez des nouvelles diversifiées: Al-Jazeera, AlArabya, RussiaToday...

    Connaissez-vous le Dodd-Frank Act? À partir du 15 juillet 2011 il sera interdit de vendre/acheter de l'or aux É-U... vous voyez ce qui s'en vient?

  • Moteur - Inscrit 4 juillet 2011 11 h 02

    J'achète!

    Ca fait longtemps que je me pose la question du pourquoi la science est si habile pour imiter toutes sortes de phénomènes naturels et qu’elle fait si peu dans la recherche pour révolutionner l’industrie du recyclage et démontrer sa rentabilité car c’est ce cycle non complété qui est une des causes majeures de beaucoup de problèmes modernes que ce soit pour la matière comme pour les ressources humaines.

    La vie est une gradation alors penser qu’un jour on va éliminer la bêtise humaine est une utopie! Si demain tout le monde devient plus conscient, par déduction, les moins conscients d'entres eux seront les nouveaux caves!

    Curieusement, les idées les plus créatives se retrouvent souvent dans des petits forums de discussion comme celui-ci! Les politiciens, pour l'instant je les ignore. Quand ils seront plus crédibles, je vais peut-être changer d'idées!

    Une autre aberration est de penser que l’économie est une science! La mécanique peut-être mais l’essence est principalement constituée de décisions spéculatives totalement imprévisibles.

    Je dirais que ce n’est pas le Dieu argent le bug mais le Dieu du trop dont le nombre d’adeptes ne cesse de croître! C’est pour moi comme un genre d’anesthésie volontaire généralisée!

    Les zombies veulent dominer le monde!

    Plus sérieusement, c’est ce que nous consommons qui va déterminer le futur et qui aura le plus de pouvoir.

  • Catherine Paquet - Abonnée 4 juillet 2011 11 h 44

    De toute façon...

    De toute façon, le monde est tellement croche, cupide et corompu qu'on devrait tous être heureux que la fin du monde soit annoncée pour 2012.