Lettres - La Saint-Jean sous la loupe de Labeaume?

À Québec, le maire Labeaume est en train d'aseptiser de façon exagérée sa ville en prévision de la fête de la Saint-Jean-Baptiste qui risque, selon lui, de se transformer en émeute et en scène de crimes. Question de contrer la présence de tous ces jeunes qui voudront se soûler le pathétique, il interdira la consommation d'alcool en dehors des sites des festivités. Fini, la bière dans les rues. Fini, le party quoi! On devra payer le gros prix sur les Plaines pour se procurer un verre de bière en plastique. Et vlan!

Va pour une plus grande sécurité en ville afin d'éviter les dérapages, mais il ne faudrait tout de même pas demander à l'armée canadienne de venir à Québec les 23 et 24 juin.

Je suis d'accord avec M. Labeaume qu'il faille éviter les débordements en ville et renforcer la sécurité lors de la Saint-Jean. Mais n'exagérons pas, afin de ne pas créer une véritable psychose auprès des jeunes fêtards et d'entacher ainsi le sens de la fête pour plusieurs d'entre eux qui voudront consommer de façon civilisée, sans se ruiner.

Tout cela risque en tout cas de se transformer plutôt en confrontation entre les jeunes et les forces de l'ordre. Le président de la Fraternité des policiers de Québec se demande même quelles seront les stratégies à adopter pour faire respecter la dernière mesure de M. Labeaume. Il sera en effet difficile d'établir un périmètre de sécurité en ville, entre autres choses.

***

Yvan Giguère - Saguenay, le 20 juin 2011
9 commentaires
  • Henri Marineau - Abonné 22 juin 2011 04 h 00

    La Saint-Jean...beuverie ou party?

    C’est bien connu, depuis bien des années, le traditionnel rassemblement sur les plaines d’Abraham lors des fêtes de la Saint-Jean revêt un caractère festif, et, qui dit fête dit party! À cet effet, pouvez-vous imaginer un party sans alcool…surtout pour des jeunes?
    Actuellement, le débat semble tourner autour de la consommation d’alcool dans les rues de la Ville, ce qui, de toute façon est interdit en tout temps. Eh bien, contentons-nous d’appliquer les mesures de sécurité qui s’imposent à ces endroits! Pour le reste, place à la Fête!

  • alen - Inscrit 22 juin 2011 07 h 15

    Impayable, ce Régis..!

    Tolérance zéro, dit-il ... sauf si tu verse ton <pot de bière> sur le site. Ah! Ah! Ah!..

  • Michel Rochette - Abonné 22 juin 2011 08 h 29

    Fêtons la St-Jean à la Nouvelle Orléans!

    Eh bien, cette année, je vais fêter à la Novelle-Orléans....pas de restriction de consommation de bière dans les rues - là-bas, on peut se trimbaler avec sa consommation partout dans la ville -...il y a à l'occasion quelques débordements...mais il n'y a rien là. Malgré cette facilité, la ville ne s'en porte pas plus mal.

    Là-bas, ils savent faire les choses...Bye Bye Québec cette année..j'encourage tous les Québécois à aller fêter là-bas...D'ailleurs, ce sont des Québécois - Les deux frères d'Iberville - qui ont fondé et géré le tout pendant longtemps...Il y a même la ville de Mobile en Alabama - fondée par d'Iberville - qui a un magnifique quartier français qui vaut la peine d'être visité...Et la ville de Biloxi - fondée par d'Iberville également - a reconstruit un magnifique fort rappelant celui qe d'Iberville avait fait construire.
    `
    Là-bas, vous êtes mieux accueuillis que dans le village de Québec,...d'ailleurs qui se croit plus important qu'ils le sont...Allez, à la Nouvelle-Orléans, loin de Bonaparte Labaume!!! Il y a de bons vols de Burlington, de Montréal, c'est trop cher!

  • Jacques Saint-Cyr - Inscrit 22 juin 2011 09 h 14

    Une fête bien contrôlée

    Pour bien contrôler les foules, agrandissons l'amphithéâtre déjà en route et confions les fêtes de la St-Jean à Québecor, pour les trente prochaines années.

  • Jean Richard - Abonné 22 juin 2011 09 h 38

    Quebecor ou Labatt ?

    Confier les fêtes à Quebecor ?

    Mais non, on les a déjà confiées à Labatt, sans appel d'offre sans doute. Il ne reste plus qu'à déposer un projet de loi privé à l'Assemblée nationale pour que la Labatt Bleue soit reconnue comme bière exclusive pouvant être consommée sur la place publique de Labaume-City.

    Mais je sens qu'il y a un député du Plateau qui va encore s'opposer à un tel raccourci.