cache information close 

Lettres - Réussite bidon? Que non!

J'ai suivi avec grand intérêt le débat qui s'est déroulé au cours des derniers jours dans les pages de ce journal concernant l'enseignement collégial. J'ai d'abord été surpris de voir resurgir des critiques portant sur la qualité des diplômes délivrés par les cégeps et les objectifs de réussite étudiante qui y sont rattachés. Ces critiques, nous les entendions il y a 15 ans, lorsque les plans de réussite des collèges en étaient à leurs premiers balbutiements. Je croyais donc qu'elles avaient fait long feu, d'où ma surprise. Puis, je me suis réjoui de constater que des voix s'élevaient, venant de professeurs soucieux de leur pratique eux aussi et qui faisaient valoir un autre point de vue plus nuancé et plus respectueux de la réalité. Enfin, j'ai été déçu de la position éditoriale développée par ce journal qui, en parlant de réussite bidon, s'est bornée à répéter les lieux communs que l'on entend et qui consistent à prétendre que tout le système souffre du nivellement par le bas.

Je veux témoigner, en tant que dirigeant d'établissement, que les actions mises en avant au cours des 20 dernières années pour favoriser la réussite des étudiants de cégep s'effectuent sans porter préjudice à la qualité des diplômes. Au contraire, ces efforts reposent plus que jamais sur un sens aigu que la qualité de l'éducation va de pair avec une attitude professionnelle rigoureuse et responsable, notre préoccupation première étant celle de former des jeunes et de les outiller pour évoluer dans un monde qui manifestement ne ressemble que très peu à celui que nous avons connu à leur âge. C'est, en tout état de cause, en fonction de cette approche et de ces valeurs qu'au collège Dawson nous envisageons notre mission éducative et je suis convaincu qu'il en va de même pour la grande majorité des établissements du réseau collégial et des acteurs qui y travaillent.

***

Richard Filion, directeur général du collège Dawson - Le 9 juin 2011
4 commentaires
  • François Dugal - Inscrit 11 juin 2011 08 h 09

    Monsieur le directeur

    Monsieur le directeur, votre commentaire vaseux est un hommage à la langue de bois pédagogique. Certes, vous êtes pour la vertu, mais il faut plus que des bons sentiments pour avoir une éducation de qualité.
    Mon cher Filion, dites-moi ce que vous faites concrètement pour avoir une diplomation juste et honnête.
    Ma longue expérience comme enseignant dans le réseau collégial m'a montré que l'obsession des directions pour une diplomation à tout crin était réelle et incontournable.
    Le discours jovialiste et désincarné, ça va faire!

  • Gilles Roy - Inscrit 11 juin 2011 16 h 52

    Étonnant quand même

    Diantre que certains enseignants fondent leurs propos sur peu, nous instruisant de leurs opinions, de leurs impressions, de leur vécu, de leurs réminiscences. Dites, ça vous tenterait pas parfois d'utiliser des données probantes, des enquêtes objectives, des travaux de recherche, ou encore d'aller faire un petit tour du côté des écrits à caractère plus théorique? C'est bien d'aimer écouter le son de sa voix ou encore de sourire au regard de la qualité de sa plume, mais bon, au niveau de la qualité de l'argumentation, ça fait plus pontifiant qu'autre chose. Et ça laisse en appétit, côté rigueur.

  • François Dugal - Inscrit 12 juin 2011 07 h 25

    À Gilles Roy

    Les statistiques officielles du ministère, c'est une chose.
    La réalité pédagogique au ras des pâquerettes, c'est autre chose.
    Mon cher Roy, avez-vous déjà enseigné au collégial?

  • Gilles Roy - Inscrit 12 juin 2011 10 h 35

    @ À M. Dugal

    Êtes vous le seul à avoir enseigner au collégial? Votre perception seule suffit-il à fédérer tout ce qu'il y a à dire et à comprendre? Je vous demande de vous ouvrir à une démarche d'objectivation, et vous me ramenez à votre vécu, à votre histoire. Méthode, variété des sources et théorie vous effraient. Ce qui permet de mesurer toute l'amplitude à donner à votre propos.

    Pauvres directeurs de collège, aux prises avec des victimes à haut salaire...