Lettres - Spiritualité

Je suis très enthousiasmée par cet article de M. Jean Delisle publié dans Le Devoir du 29 décembre et intitulé «La spiritualité athée existe», parce qu'il s'adresse au cœur et à la raison. La citation d'André Comte-Sponville à propos des fondements de la morale rend l'essentiel de la philosophie de ce dernier. Cet article inspirant nous change de cette appellation que l'on attribue, à tort, à une certaine laïcité, que l'on qualifie de fermée alors qu'elle est bel et bien ouverte sur l'humanisme.

Merci, M. Delisle, pour cet article, ce fut mon cadeau d'anniversaire!

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

2 commentaires
  • Yvon Bureau - Abonné 7 janvier 2011 10 h 53

    Merci à vous, madame Filion

    Bref, mais porteur !

  • Nelson - Inscrit 16 janvier 2011 13 h 04

    IL N'EST MÊME PAS DRÔLE QUE LES ATHÉES SE FASSENT TRAITER DES "FERMÉS" ....PAR DES "CROYANTS" EN CHOSES INÉXISTANTES. ARBITRAIRES ET RIGIDES.

    S'il y a des organisations et croyances ''fermés'' sont bien celles des religions et des églises, que lisent un seul livre, un seul, depuis des milliers d'années, et que ''croient'' dur comme la roche aux mêmes affaires depuis fort long temps, même si la science , les faits, la réalité et la modernité les contredisent de façon on peut pas plus clair.

    Les valeurs des églises sont ceux des temps des cavernes, et ne sont pas changeables, vérifiables, mis en question, ou négociables d 'aucune façon....donc, SONT QUI LES FERMÉS ????????