Lettres - Lola ne doit pas gagner

LOLA. Tu n'as pas choisi ton nom, mais tu as fait le choix de vivre en concubinage. Tu as osé aimer sans te protéger. Ne nous parle pas de naïveté!

Nous savons qu'une LOLA a certainement comme visée d'attraper dans sa toile un Éric fortuné. Quitte à se faire faire trois bébés. Une LOLA ne doit pas gagner. C'est une question de sécurité et on doit s'en occuper avec célérité. Mais si on t'avait nommée Marie, quelle aurait été ta destinée?...

***

Lucie Bergeron - Québec, le 16 décembre 2010
 
3 commentaires
  • Catherine Paquet - Abonnée 4 janvier 2011 02 h 04

    À Lucie Bergeron...

    Et ce petit texte est pondu pas une femme. Comme on sait bien, ce sont joujours les femmes qui gagnent... dans ce genre de dispute, avec ou sans contrat.

    Demandez-vous donc si Éric n'a pas trouvé plaisir, réconfort et fierté dans sa paternité.

    Autrefois, on avait l'impression que la parole donnée, d'une espèce de respect, de solidarié. et de responsabilité n'avait pas nécessairement besoin d'être consignée chez un notaire.

  • Guillaume Baillargeon - Inscrit 4 janvier 2011 20 h 42

    @Georges Paquet

    Éric doit verser une pension alimentaire pour les enfants. Voilà pour la fierté de la paternité.

    Il y a longtemps que les pensions alimentaires pour les enfants existent. Ce n'est pas de cela qu'il est question ici. Éric doit-il verser à Lola une pension à titre d'ex-conjoint ?

    Dit autrement, Éric est tenu de contribuer au bien-être économique de ses enfants, mais doit-il tenu de contribuer au bien-être économique de son ex-conjointe compte tenu qu'ils n'ont jamais été mariés ?

    Dans le cas où la réponse est oui. Cette pension doit s'appuyer sur quels critères et durer combien de temps ? Est-ce que l'homme qui a vécu avec l'autre pendant 12 mois est tenu de lui verser une pension alimentaire pour le restant de sa vie ?

  • France Marcotte - Abonnée 5 janvier 2011 20 h 12

    Ce n'est pas de cela qu'il s'agit ici

    Ce petit texte de L.Bergeron est plein de finesse. Elle dit qu'en choisissant de surnommer Lola par ce nom qui a une forte connotation de garce et de profiteuse, on porte déjà un jugement sur la cause, avant même de l'entendre. Qui a surnommé Lola Lola, puisqu'on ne connaît pas son vrai nom? Si elle est s'était appelée Marie, elle aurait eu une certaine chance que certains qui ne le sont pas soient indulgents avec elle...