Lettres - Bravo Garnotte

Abonnée à la version électronique du journal, je peux commenter, quand et si je le veux, tous les articles, éditoriaux et chroniques, sauf les caricatures de Garnotte. Ce qui me désole souvent, tellement j'aimerais lui communiquer mon admiration pour son génie de la critique, pour son art de faire apparaître d'un trait de crayon et d'un mot l'essence du sens d'un événement, en suscitant l'éclat de rire en même temps que la réflexion.

Ainsi ce matin, sa «Première procréation assistée de l'histoire» me transporte de joie devant une si parfaite intelligence du phénomène actuel de l'enfantement, soi-disant problématique. J'utilise donc la lettre, version papier, pour exprimer ma reconnaissance à Garnotte. Et je profite de l'occasion pour suggérer au webmestre de la version électronique de nous offrir la possibilité de réagir immédiatement à ses caricatures.

***

Andrée Ferretti - Le 23 décembre 2010
 
1 commentaire
  • Marc O. Rainville - Abonné 29 décembre 2010 14 h 16

    Bis

    Tout à fait d'accord avec ce témoignage et la suggestion qui l'accompagne.