Lettres - Cent fois merci!

Mille mercis au Devoir, à Sylvain Cormier, à Monique Giroux et à tous les artistes pour la magnifique soirée de jeudi. Autant de mercis que de frissons devant «la beauté du monde», de «not' monde», ressentie au plus profond de ma fibre québécoise pendant plus de trois heures.

Merci à la grande Diane Dufresne pour son hymne d'ouverture. En l'écoutant, je me suis dit que tant qu'elle et nous chanterons, le monde continuera d'être beau.

Je pourrais difficilement parler de mon coup de coeur, tant celui-ci n'a cessé de vouloir exploser au rythme des chansons. Il vibrait à l'unisson de la passion que je ressentais chez nos grands artistes, si généreux et intenses pendant toute la soirée.

Comme la chanson est au coeur de mon coeur, j'ai maintenant une raison de plus (même si je n'en avais nullement besoin) d'être fière de mon Devoir, que je lis fidèlement tous les jours depuis plus de 30 ans.

***

Diane Leclerc - Le 26 novembre 2010
1 commentaire
  • Daniel Bérubé - Abonné 27 novembre 2010 11 h 59

    Quelqu'un saurait ?

    Les quelques extraits présenté à la télévision m'on fait regreter pour la première fois de ne pas demeurer à Montréal...
    J'espère que cette soirée fut enregistrée et qu'il sera possible pour les gens hors région montréalaise de pouvoir réentendre cette soirée représentant les 100 ans de musique québécoise...
    Si quelqu'un saurait... où il serait possible de revoir ou réentendre...
    Merçi !