En bref - Un peu de décence...

L'excellent livre de Gaston Deschênes vient de nous le rappeler: il y a maintenant 10 ans que l'Assemblée nationale, au mépris de ses propres règles et en violation de principes fondamentaux du droit, a odieusement condamné Yves Michaud pour des propos qu'il n'a jamais tenus.

Tous les députés ayant à l'époque voté cette condamnation devraient avoir l'élémentaire décence de s'amender. À moins qu'ils aient déjà choisi de se déshonorer à jamais.


1 commentaire
  • Gajepi - Inscrit 25 novembre 2010 11 h 29

    Ex-péquiste

    Je n'ai plus jamais voter pour le PQ depuis cette exécution du citoyen Yves Michaud par notre Assemblée nationale, acte digne d'un régime totalitaire. Je n'ai pas l'intention d'appuyer à nouveau ce parti tant qu'il n'aura pas fait amende honorable i.e. présenter des excuses et un projet de règlements empêchant une possible récidive de ce crime.