Lettres - Besoin de représentativité

Actuellement, une pétition circule sur Internet pour demander unilatéralement la démission du premier ministre Jean Charest. Pour tous mes collègues qui m'ont sollicité, je ne signerai pas la pétition. En bon démocrate, les Québécois ont décidé de façon libre d'être gouvernés par le Parti libéral pour une durée relative de quatre ans. Une décision pétitionnaire venant d'une fraction de la population ne peut représenter l'intérêt général et ainsi influencer la gestion gouvernementale qui administrera la province pour l'ensemble des citoyens du grand Québec à l'intérieur des limites en temps d'un mandat politique.

C'est pourquoi l'on retrouve à l'intérieur de notre système politique, la possibilité pour l'opposition élue de démettre le gouvernement en place lors du vote sur le budget annuel. Le changement de chef du Parti libéral du Québec incombe aux militants membres du parti dans une prochaine course à la chefferie. La plus belle façon de signifier notre mécontentement sera de se tenir debout lors de la prochaine élection générale et de voter non pas seulement avec notre tête, mais aussi avec notre coeur, organe qui nous permet avec émotion de ressentir au plus profond de nous-mêmes les décisions prises par nos représentants.

En matière de représentation, c'est le processus électoral et la consultation populaire qui sont les seules véritables garanties pour prendre le pouls du peuple. La pétition sera toujours un moyen valable pour se faire entendre et alimenter le questionnement de nos élus sur leurs agissements, mais pour démettre un premier ministre de ses fonctions qu'il a acquises appuyé par tout un peuple, il faut chercher ailleurs...
2 commentaires
  • Marc Pihiff - Inscrit 22 novembre 2010 03 h 06

    Désordre et désordre

    Je suis entièremnt d'accord avec vous. On peut être mécontent et respecter les règles, rester dignes. C'est une question de crédibilité !
    Cette pétition manque singulièrement de classe.
    Je n'approuve pas la politique de Mr Charest, mais je n'approuve pas cette façon de faire.
    Celà ne me rassure pas pour l'avenir ! Pour moi, c'est du grand n'importe quoi !

  • Guillaume L'altermontréaliste Blouin-Beaudoin - Inscrit 22 novembre 2010 08 h 27

    un scrutin "à la loft"

    Il est légitime pour les citoyens de donner un mandat politique (et encore, le nom de Charest comme PM n'était pas sur mon bulletin de vote) ; tout comme on retire un permis de conduire après trop de points de démérite, il est tout autant légitime que les citoyens retirent un mandat politique.

    Vivement un scrutin destitutif comme dans les vraies démocraties, seule garantie que les citoyens soient écoutés entre les élections.

    Guillaume Blouin-Beaudoin