Lettre - Populisme

Je suis plutôt étonné que l'unique député de Québec solidaire, Amir Khadir, ait agi à titre de parrain de la pétition réclamant la démission de Jean Charest.

L'idée de réclamer la démission d'un élu en cours de mandat, le «recall» est une idée très populaire parmi les adeptes de la droite nord-américaine et les animateurs de radio démagogues. On nage ici en plein populisme. Les gouvernements doivent parfois prendre des décisions qui ne sont pas toujours populaires. En temps et lieu, les électeurs porteront un jugement sur l'administration en place et également sur les autres options. Les signataires de la pétition basent leur requête sur trois demandes, soit créer une commission d'enquête, proclamer un moratoire sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste et enfin négocier certaines orientations du dernier budget. La pétition ne devrait jamais porter sur la démission d'un élu, mais plutôt sur un sujet précis. Dans le cas en cours, nous devrions avoir trois pétitions différentes. Tous ceux qui réclament un moratoire sur les gaz de schiste ne sont pas nécessairement d'accord avec la tenue d'une enquête, pensons ici à la FTQ. Enfin, je serais curieux de savoir quelle est la proportion des signataires électroniques de cette pétition qui ont fait le geste sur leur temps de travail. C'est toujours plus facile de trouver des manquements éthiques chez les autres que chez soi-même.


NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

15 commentaires
  • Gebe Tremblay - Inscrit 18 novembre 2010 00 h 38

    En effet!

    Moi aussi je ne suis pas étonné que personne d'autre ne l'a fait !

    Bravo Amir !

  • Sylvio Le Blanc - Abonné 18 novembre 2010 06 h 36

    Et les pauses?

    Sur le temps de travail, il y a les pauses, M. Laurendeau.

  • 54lili - Inscrit 18 novembre 2010 06 h 40

    peu importe..

    les motifs de cette pétition, la majorité de la population a voté contre J.J. Charest en premier lieu et contre ce gouvernement..M.Brosseau ne pouvait intituler sa pétition : voulez-vous que le gouvernement soit destitué et un déclenchement des élections

    vous dites dans votre texte que celui-ci doit prendre des décisions qui ne sont pas populaires et qu'il sera jugé au moment des élections

    eh bien voyez-vous un gouvernement élu par le peuple a le devoir de gouverner pour celui-ci et non pour ses argentiers du parti

    en fin de compte, il n'a que ce qu'il mérite, exit le PLQ aux prochaines élections

  • Fabien Nadeau - Abonné 18 novembre 2010 06 h 52

    Tirer sur le messager

    Je suis un peu étonné de l'amalgame qu'on fait: ce n'est pas parce que l'outil d'expression est utilisé aux USA par la droite qu'on ne doit pas l'employer! On n'aime pas le message, on attaque le messager. Y compris supposer que les signataires auraient pu voler du temps à leur employeur pour participer à l'attaque massive.

    Le fond du message de la pétition est que la population en a assez de du gang de Charest. Mais M. Charest est lui aussi un messager téléguidé par un parti à la solde de l'argent plus ou moins sale.

    Cessons d'attaquer Charest, mettons-nous en campagne pour préparer les prochaines élections. Pas sur nos heures de travail, bien sûr!

  • Denis Marseille - Inscrit 18 novembre 2010 08 h 12

    Populisme, vous dites!

    "A un prince, il est nécessaire d'avoir l'amitié du peuple." MACHIAVEL

    Ça me fait rire d'entendre toujours cette arrogance de ceux qui méprisent le peuple...

    C'est le peuple, voire des colons qui ont bâti le Québec et le Canada. Et le peuple ne se laissera pas spolier de ses biens sans réagir.

    "Ô Canada... protégera nos foyers et nos droits"