Lettres - Bonne nouvelle pour Montréal

L'élection du nouveau maire de Toronto représente une sacrée bonne nouvelle pour Montréal! Mister Ford, avec ses gros sabots, va couper allègrement dans la culture et les festivals. On n'aura plus ainsi à subir la concurrence de Toronto, qui devenait de plus en plus la métropole culturelle du pays.

Toronto pourra redevenir un gros village, et Montréal reprendre le prestige et le rayonnement perdus. À condition de ne pas imiter le mauvais exemple, en choisissant pour maire, à notre tour, un populiste inculte...

***

Christian Feuillette - Montréal, le 28 octobre 2010
2 commentaires
  • Landry Pierre-Luc - Inscrit 30 octobre 2010 17 h 08

    Démagogie chauvine

    Parce que tout le monde sait que hors Montréal il n'y a rien, sauf de "gros villages"... Merci au Devoir d'avoir choisi cette lettre pleine d'opinions bien argumentées qui valent la peine d'être transmises. Il s'agit là d'un autre bel exemple du montréalocentrisme qui caractérise de plus en plus les médias.

  • Claude Archambault - Inscrit 31 octobre 2010 15 h 15

    M Landry juste un mot

    BRAVO!

    Montréal a besoin d'un Ford, on a eu des Lada depuis beaucoup trop longtemps.