Lettre - Liberté ?

Foi de gauchiste, je suis content que la droite sorte enfin du placard. Ce qui étonne, c'est que quelques rares élus et universitaires, de l'ENAP, utilisent la radio-poubelle comme porte-étendard.

Le rassemblement usurpe le mot liberté qui a cautionné dans le passé, pas si lointain, la diffamation à l'endroit de Sophie Chiasson ou des terrains de golf garnis de filles toutes nues. Il y a encore et toujours des gens qui meurent pour le mot liberté. Il doit donner des frissons, pas des boutons!


2 commentaires
  • Serge Granger - Abonné 26 octobre 2010 08 h 20

    Parti Conservateur et libéraux à gauche ???

    Depuis quelques temps, il semblerait que tous les partis politiques sont à gauche donc un parti de droite semble nécessaire. Harper et Charest (an «ancien» conservateur) ne sont pas assez à droite. Lucien Bouchard non plus, un autre conservateur. Il faut privatiser l'État car le privé ne pense pas à voler les citoyens dans sa sur-traitance ($$$) des infrastructures.

  • Isabelle Robillard - Inscrite 26 octobre 2010 12 h 18

    Usurpation du mot poubelle

    Foi de droitiste, je constate encore une fois un exemple ou de soi-disant vertueux gauchistes sont incapables de ne pas sombrer dans l'insulte quand on ose proférer un point de vue différent du sien.

    Si des universitaires utilisent une radio plutôt qu'une autre, c'est peut-être parce que d'autres radios ne sont pas assez de bonne foi pour vouloir un réel débat axé gauche-droite.

    La notion de poubelle, je la trouve plus appropriée pour ceux qui sont étroits d'esprit.

    Et j'ajouterais que même si je suis une femme, je suis capable de percevoir les qualités indéniables de Jeff Fillion et de voir au-delà des événements commis il y a plus de 5 ans. Je trouve qu'il a un point de vue pas mal plus éclairé sur la situation du Québec que la moyenne des chroniqueurs de radios pourtant considérés comme de bonne réputation.