Lettres - Comportement des minières: qu'en pense M. Harper?

Ainsi, selon une récente étude de la Prospectors and Developers Association of Canada, les compagnies minières canadiennes ont été mises en cause dans une confrontation sociétale sur trois dans le monde. Voilà des statistiques peu reluisantes pour un pays qui se targue d'être un chef de file de cette industrie.

Devant cette triste réalité, qui n'est pas sans diminuer, encore une fois, l'image du Canada sur la scène internationale, la population canadienne a le devoir d'interroger le gouvernement de Stephen Harper et ses sbires, ces grands prêcheurs de la loi et l'ordre, quant à son interprétation de cette étude et de ses intentions pour contrer ces comportements déplorables qui nous rappellent le roman Germinal, pourtant écrit à une époque que l'on croyait révolue.

Je me pose cette question: parmi ces minières épinglées dans cette étude relatant de mauvais traitements sur les populations locales, est-ce que certaines de ces compagnies auraient des visées pour l'exploitation des gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent? Il serait intéressant de connaître la liste des minières prises en défaut afin d'informer un public de plus en plus inquiet par les multiples projets de forages dans la région la plus peuplée du Québec. On n'est jamais trop informé...

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.