Lettres - Merci à nos députés!

22 septembre, 18 h 10. Ce début d'automne aurait été orageux si le Registre des armes à feu avait été aboli.

Le vote à la Chambre des communes vient de sortir, la démocratie a parlé et c'est avec soulagement qu'on nous apprend que monsieur Harper ne pourra pas, à ce jour, imposer le «free-for-all» étatsunien «cowboy» et tous les droits associés aux armes de poing constitutionnellement admis chez nos voisins au sud! Merci à nos députés! Ouf!
4 commentaires
  • Claude Archambault - Inscrit 28 septembre 2010 09 h 54

    Merci pour le registre

    OUI un gros merci, ce registre prévient tellement de crime, oui il a prévenu la fusillade de Saguenay en fin de semaine, il a prévenus la fusillade au Dix30 en fin de semaine, il a prévenu Dawson.
    La seule chose pour lequel le registre peu être bon c'est d'informer la police qu'il a des armes enregistré lorsqu'il cogne à une porte. Mais en réalité le policiers sont entrainés à toujours présumer la présence d'arme, donc ou est l'utilité.

    Même que le registre pourrait même être extrêmement dangereux pour celui qui enregistre son arme. Disons qu'un our la police est appelé à son domicile pour violence conjugale, (le pire cas pour les policier) et que les policier savent qu'il y a un arme dans la maison ils y aura plus de chance que les policier dégainent leurs armes et entre arme à la main que dans un autre cas. Et ce même si l'arme n'est pas utilisé dans la dispute.

    Ce registre coute trop chère et ne rapporte RIEN aucune vie n'a été sauvée.

  • jmh3333 - Inscrit 28 septembre 2010 14 h 28

    les ''cowboy'' sont plus des conscients démocrates que nous...

    Jamais je n'aurais pensé prendre cette position. Mais je fais aujourd'hui la distinction importante entre ce que l'on percoit comme des red neck de droite, supprématiste! et ce que sont vraiment la majorité des défenseurs de la non ingérence qu'en à la possession d'arme qui sont d'abord des défenseurs de la base de la démocratie. Avoir droit de se protéjer sans que le gouvernement ait mot à dire par sécurité contre celui-ci advenant une dérive totalitaire. Quand une république devient un empire, contrôlé par ses dirigeants militaires et le siège présidentiel, le droit au port d'arme et à sa propre protection peut malheureusement être la dernière garantie contre la tyrannie. Ici, on se croit à l'abris mais il faut se méfier comme citoyen autant des terroristes (qui ne déclarerons jamais leurs armes d'ailleurs!) que le terorisme d'État. Dans cette perspective et en étant au courant de ce qui ce passe chez nos voisins américain, nous devrions lutter contre toute invasion de la vie privée au nom de la sécurité. Oui ce sera un programme cher, oui la chasse au canard est une activité trop banale pour justifier de telle dépense! mais surtout, pensez que ce n'est pas pour les chasseurs chasseuses que ce programme à été pensé (ni pour les terroristes!), c'est pour savoir précisément quels citoyens (honnête puisque enregistré) le gouvernement doit craindre ou se méfier, et pour ma part, ca éveil des doutes sur qui peut bien vouloir cette information.

  • Guy Fauteux - Inscrit 28 septembre 2010 16 h 56

    Louise vous parlez a travers votre chapeau

    L'enregistrement des armes longues n'as rien a voir avec les armes de poing.
    La seule avantage d'enregistrer les armes longues serait pour les policier de connaitre le nombre de fusil qu'un citoyen possede.
    Quelle difference ca fait qu'il en aie un ou dix c'est aussi dangereux pour un policier.
    Si un citoyen n'as pas enregistre ses fusils et ne possede pas de permis d'acquisition comment aller vous prouver qu'il en est le proprietaire.(impossible)
    Presentement seul les honnetes citoyens ayant enregistre leurs fusils risque d'etre criminaliser .
    Une chance que l'on as un protecteur de nos libertes avec les consrvateurs.

  • Sebastien Paquin - Inscrit 29 septembre 2010 18 h 21

    Une courte lettre qui en dit long sur les partisans du registre.

    Le registre des armes longues N'EST PAS le Programme canadien des armes à feu.

    Même sans le registre, toutes les autres mesures de contrôle (celles qui fonctionnent) vont demeurer en place; Le processus d'obtention de Permis d'Armes a Feu, Le Permis d'armes à feu à autorisation restreinte, Les categories d'armes restreintes et prohibées et le registre des armes de poing.

    Ce n'est pas un "free for all".