Lettres - Séismes et hôpital

Il y a, au Québec, beaucoup d'édifices publics dont les structures ne sont pas conformes aux actuelles exigences du Code national du bâtiment pour les séismes. On ne les démolit pas pour autant, ce serait insensé. Pourtant, à Baie-Saint-Paul, il faut démolir l'hôpital, selon le ministre Bolduc.

Qu'y a-t-il de particulier pour qu'il devienne sensé de le faire? Est-ce parce que la sécurité des gens a été mise en cause lors des multiples secousses sismiques qui sont survenues dans cette région depuis longtemps? Pourquoi ne pas démolir aussi les écoles, l'église et autres bâtiments non conformes? A-t-on enregistré, à Baie-Saint-Paul, des dommages importants ou des décès à l'occasion du séisme de 1988 (magnitude de 5,9) qui a causé des dégâts jusque dans la région de Montréal alors que l'épicentre était situé près de Chicoutimi? En l'absence de raisons valables, serait-il à propos de penser qu'il se profile à l'horizon un projet de construction en PPP pour cet hôpital? Ne serait-ce pas une excellente façon d'alimenter la filière PLQ, tout en détournant l'attention du peuple des sujets litigieux qui ont cours présentement?

***

Jean-Marie Desgagné - Québec, le 5 septembre 2010