Lettres - Sur quelle planète vivent-ils ?

Triste nouvelle entendue mardi sur les réseaux d'information: un programme de soutien à la procréation assistée dont le gouvernement du Québec ose se vanter. Il faut avoir entendu le ministre de la Santé lui-même nous en informer pour le croire. Notre système de santé regorge-t-il à ce point de sous pour octroyer de telles sommes à la fécondation assistée? Non que ce programme soit inadmissible en soi, au contraire.

On peut facilement comprendre «ce beau rêve» des couples infertiles. N'importe quel pays riche voudrait en favoriser la réalisation, mais dans le contexte économique actuel, ce choix de nos gouvernants me paraît inacceptable. Sommes-nous au pays des merveilles ou avons-nous réglé les problèmes les plus urgents? Des personnes âgées choyées? Des hôpitaux aux portes grandes ouvertes aux malades? Des chambres climatisées? Un personnel en nombre suffisant?

Sur quelle planète vivent donc nos politiciens? Où sont leurs priorités? Leur échelle de valeurs? Où sont passés nos rêves de CLSC au service des malades à domicile, de nombreux CHSLD, de soins palliatifs dans chaque hôpital? Ces rêves-là, à mon avis, valent bien ceux d'une assistance gratuite à la fécondation in vitro. Pourquoi ne pas faciliter plutôt l'adoption? Il y a de par le monde des milliers d'enfants malheureux. Pourquoi ne pas diriger vers eux le beau rêve de devenir parents?

La nouvelle renversante entendue mardi non seulement me consterne, mais elle me révolte. «On a les dirigeants qu'on mérite»? Il est urgent de s'interroger et de réagir.

***

Jeanne-Mance St-Louis - Gatineau, le 14 juillet 2010

À voir en vidéo