Lettres - Enfin des propositions dignes du nouveau millénaire!

Je ne suis ni un écolo-facho ni un granola impénitent, mais je me réjouis de voir que la ville de Montréal intervient, peut-être avec un certain retard, dans le processus de décision concernant le trop fameux échangeur Turcot.

Ce qui me réjouit le plus, c'est de constater que les autorités montréalaises sont logiques avec le discours environnementaliste qui prévaut un peu partout à l'heure actuelle. Ce n'est pas tout de faire comme le gouvernement Charest et de parler de virages vers le vert. Encore faut-il agir! Il faut prévoir de meilleures conditions pour le transport collectif, pour les cyclistes et les piétons. Il faut prévoir une meilleure qualité de vie. Il faut prévoir du vert plutôt que de simplement en parler, sacrifiant ainsi à une mode un peu vide.

Je souhaite donc que la bande à Charest-Bachand-Boulet accepte de jeter un coup d'oeil plus qu'attentif sur le nouveau projet, très probablement fondé sur ce que désirent, en 2010, la majorité des citoyens et citoyennes.

Merci à tous les élus de Montréal de s'être mis d'accord, pour une fois. Serait-ce le début de la fin de l'immobilisme?

***

Jean-Serge Baribeau - Montréal, le 22 avril 2010