Lettres - Compléter la réforme de l'assurance maladie

Au Canada, nous assurons l'accès à tous aux soins de santé. Nous avons le meilleur système de santé au monde. Cependant, il nous reste deux points à améliorer: la création, dans chaque province, d'une unité ou agence responsable de la planification du nombre des effectifs médicaux, ainsi que de leur formation, certification, rétention et répartition, et la mise sur pied d'un système public pour assurer les médecins contre les poursuites judiciaires.

On devra assurer une représentation appropriée des médecins dans ces deux agences, mais ceux-ci ne devraient pas y être majoritaires. Ces modifications permettraient l'accès en tout temps à un personnel médical en nombre suffisant et protégeraient les médecins contre les frais usuraires des compagnies privées d'assurances à qui les médecins doivent verser des sommes astronomiques chaque année. On pourrait envisager de légiférer sur un montant plafond raisonnable au-delà duquel on ne pourrait poursuivre un médecin. Ces réformes amélioreraient beaucoup les conditions de travail du personnel médical. Comme on dit: médecins heureux, peuple content!

***

Gilles Marleau - Orléans, Ontario, le 4 mars 2010

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.